Les points essentiels à connaître sur le plafond de remboursement de votre mutuelle dentaire

Publié le : 04 juin 20235 mins de lecture

Les frais de chirurgie dentaire peuvent rapidement atteindre des sommes conséquentes. Ainsi, souscrire à une mutuelle santé est une solution souvent choisie par les assurés pour se prémunir contre ces dépenses. Cependant, il est important de bien comprendre les plafonds de remboursement proposés par les mutuelles, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises en cas de remboursement de soins dentaires.

Les différents types de plafonds de remboursement

Plafond de remboursement en fonction de la nature des dépenses

Les plafonds de remboursement varient souvent en fonction de la nature des dépenses de santé. Pour les soins dentaires par exemple, la mutuelle peut prévoir un plafond de remboursement différent pour les soins courants (détartrage, dévitalisation, etc.) et les soins plus lourds (implants dentaires, prothèses dentaires, etc.). Il est donc important de bien prendre connaissance de ces plafonds afin de savoir à quelle hauteur les frais pourront être remboursés.

Plafond de remboursement en fonction du niveau de garantie

Les mutuelles peuvent proposer différents niveaux de garantie, qui auront un impact direct sur les plafonds de remboursement proposés. Ainsi, une mutuelle avec un niveau de garantie bas proposera des plafonds de remboursement moins élevés que ceux d’une mutuelle avec un niveau de garantie élevé. Il est donc important de bien choisir sa mutuelle en fonction de ses besoins de santé.

Plafond de remboursement en fonction du type de contrat

Le choix du contrat peut affecter les plafonds de remboursement offerts par la mutuelle santé pour TPE. Par exemple, une mutuelle proposant un contrat individuel ne disposera pas des mêmes plafonds que celle proposant un contrat collectif d’entreprise, ce qui peut entraîner des différences de plafonds de remboursement pour les travailleurs non salariés ou les TPE par rapport aux salariés.

Comment fonctionne le remboursement en cas de dépassement de plafond ?

Qu’est-ce qu’un dépassement de plafond ?

Un dépassement de plafond intervient lorsque les frais de santé remboursables dépassent le plafond de remboursement proposé par la mutuelle. Par exemple, si la mutuelle propose un plafond de remboursement de 400€ pour des soins dentaires, mais que les frais réels s’élèvent à 500€, il y a alors un dépassement de plafond de 100€.

Comment est-il pris en charge par la mutuelle ?

Selon les contrats, la prise en charge du dépassement de plafond peut varier. Certaines mutuelles prévoient une prise en charge partielle du dépassement de plafond, d’autres ne prennent pas en charge du tout. Il est donc important de bien étudier les contrats proposés pour connaître le niveau de prise en charge en cas de dépassement de plafond.

Quelles sont les conséquences pour l’assuré ?

En cas de dépassement de plafond non pris en charge par la mutuelle, l’assuré devra alors prendre en charge lui-même la différence de remboursement. Il est donc important de penser à anticiper ce type de situation, afin de ne pas être pris au dépourvu en cas de frais importants.

Comment optimiser le remboursement de vos soins dentaires ?

Les garanties à privilégier pour une bonne prise en charge

Pour bien optimiser le remboursement des soins dentaires, il est important de bien choisir les garanties incluses dans le contrat de mutuelle. Certaines garanties comme la prise en charge des frais de prothèses dentaires ou d’implants dentaires peuvent être particulièrement importantes pour bien limiter les frais restants à charge pour l’assuré.

Les avantages de la prévoyance santé

La prévoyance santé peut permettre d’optimiser le remboursement des soins dentaires. En effet, certains contrats de prévoyance prévoient une indemnité en cas de dépense importante en soins dentaires. Il est donc important de bien étudier les contrats de prévoyance santé proposés, afin de choisir celui qui conviendra le mieux aux besoins de chacun.

Les astuces pour limiter les frais dentaires à charge

  • Adopter une bonne hygiène bucco-dentaire pour prévenir les problèmes dentaires
  • Consulter régulièrement un dentiste pour prévenir les problèmes dentaires et éviter les frais importants
  • Demander un devis avant tout soin dentaire pour bien connaître les frais restants à charge
  • Comparer les offres de mutuelles pour choisir celle qui propose les meilleurs remboursements pour les soins dentaires

Les conséquences d’un plafond de remboursement insuffisant

Un plafond de remboursement insuffisant peut avoir de graves conséquences pour l’assuré. En effet, si les frais dentaires dépassent largement le plafond de remboursement proposé par la mutuelle, l’assuré devra alors prendre en charge une partie importante des frais restants à charge. Cela peut avoir des conséquences financières importantes pour l’assuré si les frais sont élevés.

Optimisez votre budget et la protection santé de vos employés avec une mutuelle PME
Comment choisir la mutuelle santé idéale pour votre TPE ?

Plan du site